Une chaîne de livres pour la tolérance

6a0148c70f6cec970c01a3fcc42a8a970b-pi

Suite au billet d’Elisabeth que vous retrouverez ici, j’ai souhaité faire partie de cette chaîne en recevant le livre d’Edouard Louis, En finir avec Eddy Bellegueule. Et en fait, je ne suis pas si sûre que ce roman soit un si bel exemple d’appel à la tolérance…

eddy bellegueule

Je m’explique: cet ouvrage nous est présenté comme un roman mais c’est en fait l’histoire d’Edouard Louis lui-même qui est racontée. Son enfance dans un milieu très pauvre, homophobe, les parents qui travaillent à l’usine, l’absence d’avenir pour les enfants voués à « finir » à l’usine également… Dès lors, difficile de faire la différence entre ce qui est autobiographique et ce qui est fictif. C’est bien évidemment un livre très bien écrit, émouvant, terrifiant par l’homophobie qu’il décrit et dont l’auteur a souffert. Mais j’ai trouvé que l’auteur manquait lui-même de tolérance. On sent à travers chaque page un profond mépris pour le milieu modeste dont il est issu, comme si la seule solution était le passage à une classe sociale plus aisée, ce qui se fait pour lui par le biais des études.  Il se moque par exemple de la façon de parler de ses parents, de leur ignorance et cela m’a mise très mal à l’aise. Dès lors, doit-on penser que les homosexuels qui n’ont pas ce niveau d’études et qui restent coincés dans ce milieu défavorisé sont voués au malheur et à l’incompréhension pour le reste de leur vie ? Doit-on penser aussi que l’appartenance à une classe sociale « bourgeoise » signifie forcément qu’on est plus tolérant ?

Voilà mes impressions, je serais curieuse de savoir ce que vous en pensez !

En tout cas, cette chaîne est une très bonne idée  car elle permet de lire ce livre et d’échanger des idées ! Je suis prête à passer le relais à la prochaine ou au prochain qui le souhaitera (Luise, Arwen, Lolotte, Colette, je crois que vous étiez intéressées ?)!  Voici le logo d’Elisabeth que vous pouvez utiliser :

6a0148c70f6cec970c01a3fcc42a8a970b-pi

Merci Elisabeth pour cette belle idée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestinstagramFacebooktwittergoogle_pluspinterestinstagram

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

37 réflexions sur “Une chaîne de livres pour la tolérance

  1. Je n’ai pas lu ce livre mais j’ai lu des interviews dans différents magazines et j’ai été un peu génée aussi par le mépris sous-jacent pour ses origines, ces « pauvres gens » sans avenir… Cela n’était pas juste un constat…
    Je me suis posée la question de lire ou pas ce livre (le temps, toujours le temps qui file..) mais à dire vrai j’aimerais bien vérifier si mon impression à la lecture des interviews est fondée, ou si les journalistes ont biaisé la donne en ne publiant que des morceaux un peu sortis de leur contexte….

  2. J’avais vu son interview au JT et j’avais eu peu la même impression que toi… Que les origines soient d’un prince ou d’un valet la tolérance n’a pas de degré … voire même qu’elles quelles soient on ne doit jamais les renier… Mais bon, c’est peut être un façon d’exprimer le mal être ressenti lors de ses jeunes années. Je pense qu’il est intéressant de découvrir comment il est arrivé jusqu’à Sciences Po (il me semble)… Bises …

    1. Je crois qu’il est à Normale Sup. Justement il raconte son parcours scolaire dans le livre, il a du mérite, c’est certain…Je pense comme toi que ce jeune homme a dû énormément souffrir pour avoir besoin d’écrire un tel livre. C’est toujours le problème, c’est une biographie mais tout n’est pas vrai non plus. Bises !

  3. Très bonne idée cette chaîne de livres. Et pour tes réflexions, même sans l’avoir lu, je suis d’accord avec toi. La tolérance n’a rien à voir avec le milieu dont on est issu et il ne faut pas renier ses origines. Je comprends donc ton malaise. Bises

  4. Héhéhé merci d’avoir donné ton avis, il est vrai que j’ai ressenti ce que tu décris en lisant ce livre mais en même temps j’ai été bouleversée par cette histoire qui donne à voir des choses que l’on nous montre pas forcément. Je vais mettre un nouveau bouquin dans la boucle, c’est une BD « princesse aime princesse ». Mais là c’est un peu la folie je suis encore une fois dans les concours de maître de conférences et en plus de tout le reste je suis noyée !!!

  5. J’ai hâte de le lire pour pouvoir t’en parler. Ma soeur a beaucoup aimé également, mais comme elle a été prof dans la région où Eddy B. a grandi, elle a eu un ressenti tout particulier. Allez, on en reparle très vite. C’est toi qui doit l’envoyer à la suivante ?

  6. Je rentre à l’instant et en plein jetlag je reconnais ne pas avoir lu ce livre. mais quelle que soit son histoire je ne lui reconnais pas le droit de mépriser ses origines ! Bisous

  7. Ton analyse de ce bouquin est super intéressante! J’avais envie de lire ce livre, mais du coup cela me fait moins envie ce côté mépris du milieu modeste, vs la bourgeoisie ouverte d’esprit (soit-disant) 😉

    La chaîne de lecture pour la tolérance est aussi une belle idée! J’irai volontiers découvrir d’autres chroniques de ce rendez-vous.

  8. je ne connait pas du tout ce livre non plus
    mais je suis d accord pour dire que mépriser ses origines n’ est pas signe d’ intelligence
    merci pour ton analyse
    bonne journée pour toi
    kenavo Lisa

Laisser un commentaire