Flow Magazine n°1

Je me suis laissée tenter après avoir vu fleurir sur Instagram les clichés de ce premier numéro… Je suis faible et influençable, que voulez-vous… Après Green Attitude, Happinez et Simple Things, voici Flow Magazine ! Surfant sur la vague de la « slow attitude », ce premier numéro nous offre en prime deux cadeaux : une guirlande colorée et un joli cahier.

flow

Je garde le cahier pour moi mais j’ai installé la guirlande dans la chambre de Canaillou.

cahier flow

(Petite digression: j’en profite pour vous montrer les stickers « oiseaux » trouvés chez Ikea, qui sont venus compléter l’arbre de Canaillou…La guirlande Flow est juste en-dessous.)

guirlande

Quant au contenu, il n’est pas désagréable : articles prônant le lâcher prise, le bonheur c’est maintenant, il faut prendre le temps etc… rien de bien nouveau mais ça détend toujours. J’ai bien aimé les articles consacrés au créateurs comme Nathalie Lété.

Par contre, quelques petites choses m’ont un peu agacée. Ce magazine est hollandais, imprimé en Pologne, et voué à être vendu dans plusieurs pays d’Europe apparemment. Et finalement, ce qui ressort c’est une certaine fadeur et un côté un peu artificiel. Par exemple, certains articles sont mal traduits et c’est quelque chose que je remarque toujours, (déformation professionnelle sans doute !): les  « feux de trafic » (p. 51) ou les « papillons » (p. 52).

Il y a également une certaine contradiction entre le contenu des articles ( arrêter le shopping et l’accumulation d’objets) et les pages shopping (a t-on vraiment besoin d’un pot à crayons en forme de combi Volkswagen…). Mais je chipote ! L’ensemble est plutôt agréable à lire, il y a aussi de jolies recettes de cuisine et de belles photos !

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en pensez-vous ? Excellent week-end !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestinstagramFacebooktwittergoogle_pluspinterestinstagram

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

47 réflexions sur “Flow Magazine n°1

    1. Ca change des magazines féminins comme Grazia etc… J’ai déjà remarqué les problèmes de traduction dans les autres magazines de ce genre. La traduction n’est vraiment pas terrible… Bisous, il fait très beau en Bretagne ce week-end !

  1. Tout comme toi, j’ai noté le décalage entre la dé-consommation qui est prônée dans certains articles et les pages shopping (ainsi que les publicités) par ailleurs !
    Le contenu n’est globalement pas désagréable mais reste assez consensuel de toutes façons…

  2. J’ai été attirée par sa couverture sur le web, pas encore acheté… Par contre l’arbre Stickers est superbe il en a de la chance Canaillou il a l’air d’avoir une bien belle chambre bien décorée… bon dimanche, bisous

  3. Comme Matching Points, j’attendrai le « sans-faute »! J’aime beaucoup les zoziaux sur l’arbre… C’est plus gai et c’est le printemps! Ne manque plus qu’un bruitage. A Paris, ça gazouille fort!

  4. J’ai bien aimé … et pas fait attention aux fautes de traduction mais je crois que j’ai surtout regardé les photos !

  5. Je l’ai vu en librairie le jour même de sa sortie et à force de voir toutes les blogueuses influentes à qui on les offre gracieusement en parler en exagérant à peine, comme si c’était la Bible, ça a fini par me dégouter un peu, je l’ai ouvert et je n’ai pas accroché, maintenant je suis de nature à ne jamais suivre les tendances… Du coup, je ne l’achèterai pas, cela dit c’est sympa que tu aies donné ton avis sincère !

    1. Merci Apodioxe ! J’ai bien aimé ce magazine mais c’est vrai qu’il ressemble beaucoup à tous les autres (que j’aime bien aussi d’ailleurs)… C’est sûr que par rapport à Grazia ou Marie-Claire, c’est de la littérature de haut vol ! (Je vais me faire mal voir !!!). 😉

  6. Je ne connais pas.
    Le décalage dont tu parles ne m’étonne pas, par contre. Pour avoir publié pour un magazine, je sais à quel point c’est dur de rester sur le marché. Ce qui incite à accepter des sponsors/annonceurs pas toujours en phase avec le contenu (ou à faire éditer/imprimer ailleurs). Dommage. Certains essaient alors de survivre avec un e-zine mais il y a tout de même des coûts fixes… C’est un modèle d’affaire dépassé, qui doit être totalement réinventé.
    Les fautes flagrantes de traduction m’agaçent aussi 😉

    joli en tot cas les stickers oiseaux!!!

    bisous, bonne soirée

    1. Il y a d’ailleurs des e-zines tres chouettes comme le canadien Covet Garden pour la deco. Ils ont sorti une version papier que j’ai achetée à l’avance et que j’aime beaucoup. Il faut juste accepter d’être un peu patient car ils attendent d’avoir les sous pour publier ! Bisous 😉

  7. Je découvre ton avis 🙂 Je trouve hyper intéressant d’avoir ton regard de prof de langue sur la traduction – c’est un aspect auquel je n’avais pas fait plus attention que ça. Et comme toi, j’ai aimé découvrir le travail de Nathalie Lété. Par contre, j’ai adoré les pages shopping! Mais c’est vrai que c’est en contradiction avec l’article proposant de moins consommer!

  8. J’ai vu ce magazine sur les réseaux sociaux, mais vu le prix et les problèmes que rencontrent l’imprimerie en France je le boycotte.

Laisser un commentaire