Intolérances alimentaires

Nous le soupçonnions depuis longtemps sans pouvoir le prouver : Canaillou ne supporte pas certains aliments, notamment les produits laitiers. Chez nous on en consomme peu car nous n’aimons pas trop ça ( même si j’ai une petite faiblesse pour le fromage), nous préférons les laits végétaux.

canaillou

Pour Canaillou, les choses ont commencé à se gâter quand il est allé à la crèche, l’année avant son entrée à l’école. Nous avons vu qu’il développait de l’eczéma et des maux de ventre suite aux nombreux verres de lait de vache qu’on lui donnait à boire à la crèche. Nous avons réussi à faire en sorte qu’on ne lui en donne plus mais il mangeait quand même des yaourts et d’autres produits laitiers. Quand on disait qu’il ne mangeait pas de produits à base de lait de vache, on nous regardait bizarrement, comme s’il risquait d’avoir des carences ( alors qu’on trouve du calcium dans bien d’autres aliments !). En Bretagne surtout, le lobby des produits laitiers est très présent …

Rebelote avec l’entrée à l’école maternelle et la cantine mais la directrice de l’école acceptait que  le lait soit remplacé par du lait de riz que nous lui donnions pour Canaillou.

Je l’ai emmené voir une allergologue qui a fait des tests cutanés, tous négatifs. Nous avons fait des tests sanguins aussi (dosage d’IgE ), négatifs également. et pourtant Canaillou continuait à avoir des ballonnements, des maux de ventre, des diarrhées et des problèmes cutanés. A la cantine, il mangeait comme les autres et à la maison nous évitions les produits laitiers, sans plus.

Un jour alors que nous étions en vacances je suis allée consulter par hasard un médecin généraliste homéopathe, également acupuncteur et pratiquant la médecine chinoise. J’ai trouvé que son approche des enfants était particulièrement respectueuse (connaissez-vous beaucoup de médecins qui demandent à un enfant l’autorisation de l’ausculter ?? ). J’ai été particulièrement impressionnée quand il a réussi à guérir une angine de Canaillou par homéopathie l’année dernière ! Nous l’avons dès lors vu à chaque fois que nous allions en vacances jusqu’aux vacances de printemps de cette année.

Canaillou avait un rhume qui ne passait pas depuis quinze jours, il se mouchait énormément, toussait, bref ça n’allait pas fort. Et là le médecin me demande si nous serions d’accord pour faire un autre test, un dosage d’iGg ( et non pas d’iGe) pour tenter de voir si Canaillou a des intolérances alimentaires… Peu de labos pratiquent ces analyses et le test n’est pas remboursé (le prix est de 79 € ).

Nous l’avons fait et avons reçu les résultats il y a quelques semaines : Canaillou est intolérant non seulement aux produits laitiers mais aussi au gluten, aux oeufs, aux noisettes et à l’orange !

Nous n’étions pas surpris, c’était même un soulagement quelque part de pouvoir se dire qu’on avait raison, qu’on n’était pas fous et qu’il y avait bien un problème…

Il faut donc modifier l’alimentation de Canaillou même si un écart de temps en temps n’est pas grave. Du coup j’ai acheté deux livres de cuisine et je suis en phase de tests ! Nous lui faisons des pâtes sans gluten , du quinoa, j’ai découvert qu’il y a plein de choses qui peuvent remplacer les produits laitiers mais aussi les oeufs et le beurre…

greenglam

513EuuOGyEL._SX258_BO1,204,203,200_

Petit à petit j’apprends à cuisiner différemment et à savoir par quoi remplacer un aliment néfaste.

Mais le plus grand soulagement a été de présenter un certificat médical aux services de restauration pour la cantine. Il y a encore quelques temps, on a forcé mon fils à manger des yaourts et du fromage, alors que j’avais déjà prévenu qu’un certificat médical allait arriver ! Maintenant c’est fini, on lui propose des plats de substitution et c’est un gros progrès…

Par ailleurs Canaillou prend des compléments alimentaires pour l’aider à renforcer son système digestif. Il n’a plus d’eczéma, n’a plus mal au ventre…Nous avons encore un long chemin à parcourir avec lui mais nous sommes enfin sur la bonne voie, c’est un énorme progrès.

Donc préparez-vous, je vais bientôt vous proposer des recettes sans gluten, sans oeufs et sans produits laitiers !

Avez-vous des intolérances alimentaires ? Comment vous en êtes-vous rendu compte ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestinstagramFacebooktwittergoogle_pluspinterestinstagram

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

24 réflexions sur “Intolérances alimentaires

  1. J’imagine votre soulagement d’avoir pu identifier la cause des soucis de Canaillou et d’avoir un document opposable à la cantine, même si tout cela ne va pas vous simplifier la vie j’imagine !
    Pas d’intolérance diagnostiquée chez moi mais je digère très mal le blanc d’œuf… si le % de blanc d’œuf dans une préparation est trop élevé, je ne suis pas bien du tout ensuite… J’avais fait un gâteau sans œufs il y a quelques années et j’avais été bluffée du résultat ! Et j’ai très envie de tenter une mousse au chocolat à base de jus de pois chiches dont j’ai vu la recette sur un blog…

  2. Suite à mon article, je me réjouis de lire le tien! Je ne suis pas étonnée d’apprendre que Canaillou soit allergique aux produits laitiers quand on sait que les vaches sont nourries aux antibiotiques.
    Pauvre Canaillou! Heureusement, tu as trouvé le bon médecin pour le soigner correctement.
    Le lobby sur les laitages est si considérable qu’il sera difficile de les supprimer définitivement.
    J’attends tes bonnes recettes sans gluten car je connais ce bon livre « Green ».
    Bises

    1. En fait j’adapte les recettes des bouquins car je n’ai pas toujours tous les ingrédients et certaines recettes contiennent des noisettes. Une fois qu’on a compris comment substituer, c’est très facile ! Bises.

    1. Effectivement c’est un soulagement de savoir ce qui ne va pas. Et ce n’est pas aussi grave que des allergies… En plus, on mange déjà bio et sans laitages donc pour le reste ça suit ! Bisous.

  3. Quelle chance d’avoir trouvé un médecin compétent ! Canaillou ne sera plus contraint de manger des produits laitiers à la cantine ! Junior avait une allergie au lait dès la naissance , à 8 jours il était à la soupe de carottes. Je suis intolérante au colin et aux cacahuètes, c’est un oedème de quincke qui a permis de le découvrir ! Je ne connais pas les livres que tu montres. J’attends tes recettes 😉 Bonne soirée bisous

  4. Il semble qu’il y ait de plus en plus d’allergies, il faut donc apprendre à vivre avec, mais aussi respecter ceux qui en souffrent. Pour les crèches et les cantines, ce n’est pas évident, mais c’est leur travail ! Peut-être ces intolérances alimentaires passeront-elles un jour pour votre fils ?

  5. J’ai une amie dont sa fille fait énormément d’intolérance. Pour la cantine, elle n’a pas eu le choix, tous les jours elle devait laisser son repas qu’elle cuisinait elle même et payer la cantine plein pot.

    1. C’est fou ça ! Là j’ai eu une responsable de la restauration scolaire au téléphone et nous avons décidé ensemble d’un protocole pour Canaillou : on remplace les aliments à éviter et s’il y a une omelette en plat principal par exemple, il a carrément un menu différent.

  6. Mon fils n’a jamais pu boire du « lait de croissance », ça le faisait vomir. Et le lait pour bébé lui donnait des coliques. J’ai renoncé et je lui ai donné de l’eau à la place le matin mais il a toujours bien supporté (et adoré) le fromage.
    Je ne pense pas être allergique au gluten, mais le pain me ballonne, à cause du levain, je suppose.

    1. Je crois que les laitages fermentés sont moins nocifs que le lait tel quel. Je viens d’apprendre que je suis aussi intolérante au gluten et aux laitages mais beaucoup moins que Canaillou !

  7. non, pas d’intolérance chez nous, mais si j’en crois, tout ce que je vois, écoute ou lit en ce moment, c’est plutôt courant surtout pour le gluten! Enfin, l’essentiel, c’est de savoir et de pouvoir enfin agir, pas vrai?

  8. Quel soulagement d’avoir enfin trouve un nom à mettre sur les maux de Canaillou et que enfin l’école en tienne compte à la cantine, il y a de plus en plus d’intolérances, d’exception de complications alors savoir remplacer les aliments incriminés par d’autres c’est primordial dans ogre cas mais intéressant pour nos que tu nous livre tes recettes et ton expérience. Bon week-end, bisous

  9. Ce qui se passe, c’est que les grands industriels ont trop chamboulé notre alimentation de base, et que nous n’avons pas le système digestif pour transformer tout ça! Il y a aussi l’hérédité qui joue, et certains groupes ne supportent pas -ou ont du mal mal à digérer – le lactose et le gluten. Et aussi il y a le fait que les aliments du commerce utilisent les mêmes ingrédients, et nous sommes donc rapidement en surconsommation de certains allergènes, ce qui explique « l’explosion » d’allergies et d’intolérances…

Laisser un commentaire