La BD fait son Festival avec Priceminister : Sunny

Pour la deuxième année consécutive, je participe à l’opération La BD fait son Festival  avec Price Minister-Rakuten : l’an dernier j’avais reçu Mauvais Genre,  de Chloé Cruchaudet. Cette année j’ai choisi un manga, Sunny, du japonais Taiyou Matsumoto, édité chez Big Kana.

sunny matsumoto

Tout d’abord, j’ai dû m’habituer au format manga (on lit le livre en commençant par la fin et même les vignettes sont inversées, cela demande un  peu de pratique !)

Sunny 2
Sunny est une vieille  Datsun des années 70, dans laquelle se réfugient les pensionnaires d’un orphelinat. Sur la couverture, on voit Haruo, surnommé White  en référence à ses cheveux blancs (il est albinos). Sunny sert de refuge aux enfants, c’est leur base secrète et ils y imaginent  même des voyages.

Nous découvrons l’univers de ce manga en même temps que l’un des personnages puisqu’on nous présente l’arrivée d’un nouveau pensionnaire, Sei, dans cet orphelinat. Sei va traverser toutes les phases d’adaptation à son nouvel environnement, qu’il commence par rejeter, n’acceptant pas l’idée que ses parents aient pu l’abandonner. On suit ce personnage, sa tristesse, son imaginaire, à travers ses pensées et ses aventures avec les autres enfants. Leur histoire est vraie, c’est celle de l’auteur, Taiyou Matsumoto,  et il a même été contacté depuis par d’anciens amis de l’orphelinat qui se sont reconnus dans son livre.

Matsumoto-Taiyô
Les dessins sont très particuliers, une planche couleur par chapitre (un chapitre pour chaque orphelin du refuge), et le reste en noir et blanc, il y a du mouvement, il faut suivre !

Sunny2

tumblr_lv9iteNVnY1qmk5y3

Même si Sunny est un manga, ce livre est assez inclassable. C’est une tranche de vie, un univers bien particulier, que j’ai aimé découvrir. L’histoire n’est pas triste, malgré le sujet,  car Matsumoto ne fait pas dans le larmoyant.  Et ce n’est que le premier volume de la série, il me tarde de découvrir la suite ! J’attribue la note de 18/20 à Sunny.

En faisant quelques recherches, je suis tombée sur le Tumblr de l’auteur, très intéressant car il y détaille son travail. Vous le trouverez ici: http://flatfacemanga.tumblr.com/

Je remercie Price Minister Rakuten de m’avoir donné l’occasion de découvrir cette BD ! J’espère vous avoir donné envie de lire ce livre…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestinstagramFacebooktwittergoogle_pluspinterestinstagram

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

25 réflexions sur “La BD fait son Festival avec Priceminister : Sunny

  1. J’ai également lu ce manga dans le cadre de l’opération « La BD fait son Festival » et j’ai vécu une expérience assez rare, il m’a beaucoup émue! Je ne savais pas que c’était l’histoire de l’auteur, merci pour l’info! Et comme tu dis, vivement la suite! 😉

  2. J’avais déjà lu la chronique de cette BD sur un autre blog, mais là j’apprends que c’est l’histoire de l’auteur! C’est fou. Et le fait que malgré le sujet lourd cela ne verse pas dans le larmoyant comme tu dis me donne encore plus envie de découvrir aussi cette BD!
    De mon côté, pour l’événement PriceMinister, j’ai pu lire L’Arabe du Futur

  3. … qui est aussi très bien (oups, le commentaire est parti tout seul!) et que je te recommande si tu le connais pas encore!

  4. Je n’ai pas encore lu le mien, j’ai eu du mal à choisir un album et maintenant que je l’ai reçu, je ne suis pas sure d’avoir fait le bon choix .. je pense que Sunny m’aurait beaucoup plus convenu !

Laisser un commentaire