La première fois que j’ai vu le travail de Virginia Graham, c’était (encore !) dans un magazine d’intérieurs anglais. C’est ce côté « quirky », excentrique et un peu fantasque, qui m’a séduite et j’ai voulu en apprendre un peu plus sur cette artiste anglaise.vg1

Ce qui attire l’oeil au premier abord, c’est ce mélange de motifs: les pois, les rayures familières du Cornish ware, les petites fleurs des tissus anglais…. On a l’impression qu’elle utilise la technique du patchwork pour sa vaisselle ! Le tout , surmonté de petits robinets victoriens et de finitions métallisées, a un charme fou et un peu nostalgique.

vgraham

C’est ce côté décalé qui fait le succès de Virginia. J’imagine très bien sa vaisselle lors d’un 5 o’clock tea du Chapelier Fou cher à  Lewis Carroll dans Alice au Pays des merveilles

vg5

virginia1

vgraham4

C’est aussi l’humour qui se dégage de ces créations, on voit que cette artiste ne se prend pas au sérieux avec ses théières un peu de travers,  aux coutures apparentes ! Le tout dégage une bonne humeur contagieuse…

milkjugvg

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

mugsvg

vgToutes les photos sont extraites du site de Virginia Graham. Si vous souhaitez acheter ses oeuvres, c’est par ici... En ce qui me concerne, ce sont vraiment ses théières qui me font craquer ! Et vous, vous aimez ?

Et n’oubliez pas les concours pour l’anniversaire du blog Ladekoalisa:  des chaussons de bébé en cuir souple Méli Mélo Bio à gagner ici et une crème pour les mains Lostmarc’h à gagner.

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :