Réussir son vide-grenier

Il y a une semaine, c’était vide-grenier dans mon quartier, comme tous les ans. Pour moi, c’est l’occasion, chaque année ou presque, de faire le vide dans la maison et de passer une bonne journée. Voici donc le mode d’emploi pour réussir son vide-grenier…

D’abord, toute l’année, nous nous efforçons de regrouper les objets dont nous ne voulons plus dans des cartons. La semaine d’avant, il ne faut pas oublier de réserver son emplacement. La veille du jour J, tout est mis dans l’entrée ( il n’y avait que la moitié des cartons quand j’ai pris la photo)  comme ça il n’y a plus qu’à s’installer devant la maison vers 8 ou 9h le dimanche matin . Le luxe de faire un vide-grenier dans son quartier, c’est on n’a pas besoin de se lever aux aurores, tout est déjà sur place. Bon, il a quand même fallu virer, comme tous les ans, un vendeur indélicat qui nous avait piqué notre emplacement…

Si possible, c’est mieux de faire le vide-grenier avec des copains (qui viennent bien sûr déposer leurs affaires chez nous la veille) mais cette année, nous étions tout seuls avec Canaillou qui nous a cassé deux ou trois trucs avant même qu’on se soit installés !

Très important: prévoir des chaises et une thermos de café car c’est très fatigant de vendre et discuter les prix toute la journée ! Il faut aussi penser au parasol (l’après-midi on est en plein soleil)et à la bâche en plastique en cas de pluie.

Nous avons eu de la chance car la météo était très mauvaise mais en fait il y a eu juste une petite averse le midi et le soir il a plu une fois que nous avions remballé.

Une coutume sympa: s’il y a des choses en bon état qu’on ne veut vraiment pas remballer, on laisse le tout dans un carton sur le trottoir le soir, et en général ça ne reste pas bien longtemps !

Bilan: nous avons bien vendu, beaucoup de CD, DVD, vaisselle etc… Les jouets et vêtements d’enfants se vendent généralement bien aussi.

Je n’ai pas eu le temps cette année de faire le tour des stands donc je vous montre quelques trouvailles de cet été lors des vide-greniers de St-Lunaire, St-Briac, Lancieux, Camaret et Le Fret:

– des appareils photo vintage (dont un qui avait encore une pellicule à l’intérieur…)

– des tropéziennes neuves pour 10 euros

– un petit tableau (j’adore ces petites maisons !)

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestinstagramFacebooktwittergoogle_pluspinterestinstagram

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

29 réflexions sur “Réussir son vide-grenier

  1. Très sympa ! ça ne se fait pas vraiment en banlieue parisienne, mais chez ma soeur en Corrèze c’est organisé deux fois par an, au printemps et à l’automne, et ça marche effectivement très bien. J’adore le petit tableau dans les tons de bleu ! Bonne journée à toi. Bises.

    1. Tu as le choix en ce moment: vide-grenier de Cesson dimanche prochain ou encore celui du Stade Jean Coquelin (où j’ai fait de belles trouvailles les années passées) le dimanche 21 octobre…

  2. Quelle belle collection d’appareils photos!
    Je n’ai encore jamais participé à un vide-grenier en étant vendeuse, je ne suis pas sure d’avoir la patience pour le faire, à vrai dire, et puis je préfère être à la place de celle qui chine! Hier j’ai fait 2 vide-greniers et une brocante spéciale cinéma, je montrerai peut-être mon butin sur mon blog. 😉

    1. Ton comm était parti dans les « indésirables », je ne sais pas pourquoi…Mon mari doit essayer de développer la pellicule mais nous avons peu d’espoir de récupérer des images ! Bisous! 😉

  3. J’ai fait le vide grenier du quartier l’automne dernier, cette année il n’a pas eu lieu et du coup, quand nous avons déménagé, j’ai donné tout ce que j’avais prévu de vendre !

Laisser un commentaire