Pour beaucoup d’entre nous, tenir un blog est avant tout une distraction, un moyen de faire partager son quotidien, ce qu’on aime ou pas. Pour d’autres, les enjeux sont sans commune mesure. J’avais envie depuis longtemps de vous parler d’un problème qui me tient à coeur et ce matin, en écoutant la radio, le déclic s’est fait.

crédit photo RSF

Je viens d’apprendre que le blogueur vietnamien Huynh Ngoc Chenh a reçu le prix du Net-citoyen 2013, décerné par Reporters sans Frontières… Cela m’a fait extrêmement plaisir car être blogueur dans un pays comme le Vietnam relève de l’héroïsme… Vous pouvez cliquer sur le lien pour voir cette vidéo que j’ai trouvée sur le site de L’Expansion:

http://bcove.me/zxwl2ex0

Nous pouvons trouver tout naturel le fait de nous exprimer sur la politique, les droits de l’homme, notre gouvernement mais au Vietnam, on risque la prison ou pire si l’on ose critiquer le régime communiste. Huynh Ngoc Chenh est journaliste et a commencé ce blog après avoir pris sa retraite. Il est régulièrement surveillé, suivi et mis sur écoute, et son blog est censuré dans son propre pays!

Je trouve qu’en France, on parle beaucoup du Vietnam comme d’une destination touristique de rêve, les gens veulent « faire » la baie d’Along mais ne se préoccupent pas beaucoup finalement des conditions de vie de la population.

Je vous en parle en connaissance de cause car un de mes anciens étudiants vietnamiens, Nguyen Tien Trung, a été arrêté au Vietnam le 7 juillet 2009 à cause de ses convictions politiques et parce qu’étant appelé à faire son service militaire, il a refusé de prêter serment à l’armée. Il diffusait ses opinions politiques et critiquait le gouvernement vietnamien à travers un blog.

220px-Nguyễn_Tiến_Trung

Il a été accusé de tentative de renversement du régime du peuple et a été jugé en janvier 2010. Il risquait la peine de mort. Finalement il a été condamné à une peine de 7 ans de prison ferme assortie de 3 ans de résidence surveillée . Trung est donc en prison depuis presque 4 ans maintenant…dans des conditions dont on ne sait pas grand chose. Tortures, pressions psychologiques, tout est imaginable. La photo avait été prise le jour de sa remise de diplôme d’ingénieur en France.

C’est un sujet dont on parle peu car on préfère privilégier l’image d’Epinal du Vietnam touristique et pittoresque. Je pense que c’est le cas de beaucoup de pays qui sont très accueillants pour les touristes étrangers mais beaucoup moins hospitaliers pour leurs propres ressortissants. Faut-il pour autant cesser d’y aller ? Sans doute pas, mais il faudrait y aller en étant plus averti et plus attentif, je crois.

Dites-moi ce que vous en pensez, merci!

EDIT du 23 avril 2014: J’ai le grand plaisir de vous apprendre que Trung a été libéré le 12 avril 2014 !

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :