Blogueur, une activité à haut risque

Pour beaucoup d’entre nous, tenir un blog est avant tout une distraction, un moyen de faire partager son quotidien, ce qu’on aime ou pas. Pour d’autres, les enjeux sont sans commune mesure. J’avais envie depuis longtemps de vous parler d’un problème qui me tient à coeur et ce matin, en écoutant la radio, le déclic s’est fait.

crédit photo RSF

Je viens d’apprendre que le blogueur vietnamien Huynh Ngoc Chenh a reçu le prix du Net-citoyen 2013, décerné par Reporters sans Frontières… Cela m’a fait extrêmement plaisir car être blogueur dans un pays comme le Vietnam relève de l’héroïsme… Vous pouvez cliquer sur le lien pour voir cette vidéo que j’ai trouvée sur le site de L’Expansion:

http://bcove.me/zxwl2ex0

Nous pouvons trouver tout naturel le fait de nous exprimer sur la politique, les droits de l’homme, notre gouvernement mais au Vietnam, on risque la prison ou pire si l’on ose critiquer le régime communiste. Huynh Ngoc Chenh est journaliste et a commencé ce blog après avoir pris sa retraite. Il est régulièrement surveillé, suivi et mis sur écoute, et son blog est censuré dans son propre pays!

Je trouve qu’en France, on parle beaucoup du Vietnam comme d’une destination touristique de rêve, les gens veulent « faire » la baie d’Along mais ne se préoccupent pas beaucoup finalement des conditions de vie de la population.

Je vous en parle en connaissance de cause car un de mes anciens étudiants vietnamiens, Nguyen Tien Trung, a été arrêté au Vietnam le 7 juillet 2009 à cause de ses convictions politiques et parce qu’étant appelé à faire son service militaire, il a refusé de prêter serment à l’armée. Il diffusait ses opinions politiques et critiquait le gouvernement vietnamien à travers un blog.

220px-Nguyễn_Tiến_Trung

Il a été accusé de tentative de renversement du régime du peuple et a été jugé en janvier 2010. Il risquait la peine de mort. Finalement il a été condamné à une peine de 7 ans de prison ferme assortie de 3 ans de résidence surveillée . Trung est donc en prison depuis presque 4 ans maintenant…dans des conditions dont on ne sait pas grand chose. Tortures, pressions psychologiques, tout est imaginable. La photo avait été prise le jour de sa remise de diplôme d’ingénieur en France.

C’est un sujet dont on parle peu car on préfère privilégier l’image d’Epinal du Vietnam touristique et pittoresque. Je pense que c’est le cas de beaucoup de pays qui sont très accueillants pour les touristes étrangers mais beaucoup moins hospitaliers pour leurs propres ressortissants. Faut-il pour autant cesser d’y aller ? Sans doute pas, mais il faudrait y aller en étant plus averti et plus attentif, je crois.

Dites-moi ce que vous en pensez, merci!

EDIT du 23 avril 2014: J’ai le grand plaisir de vous apprendre que Trung a été libéré le 12 avril 2014 !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestinstagramFacebooktwittergoogle_pluspinterestinstagram

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

36 réflexions sur “Blogueur, une activité à haut risque

  1. je pense aussi que blogger n’ est pas anodin
    meme de notre coté
    sur le blog on se dévoile plus ou moins et cà peut ne pas plaire parfois
    aller jusqu à recevoir des mails plus ou moins gentils
    bloggeuse depuis 7 ans environ je commence à en connaitre les coulisses.
    et aussi on risque d etre reconnu par des proches ou des voisins alors cela peut parfois étre genant.
    pour le vietnan je pense que oui il est considéré comme une destination touristique de chois , j ‘aime bien les vietnamiens un peuple intelligent j ai un beau frére d origine vietnamienne par sa famille maternelle mais bien sur qui habite en france
    avec sa famille
    ( pour ton étudiant je pense que cela serait trés difficile d’ avoir de ses nouvelles
    que de pays ( muets )
    je te souhaite une bonne journée
    dans le calme retrouvé pour moi ouff lus de vent
    kénavo Lisa

  2. J’étais allée au Viet Nam en 2002 et l’impression dominante était un enthousiasme à se reconstruire. Les retours que j’ai eu récemment ont bien changé . Ce que tu me dis de ce jeune blogueur ne me surprend pas vraiment. Ils retombent sous le joug de la surveillance et de la répression pour avoir exprimé leurs idées. Ils aspiraient à la liberté mais elle ne leur est pas offerte. Tu as raison, en voyage il faut se méfier du miroir aux alouettes que l’on agite devant les touristes mais voir la vraie vie de la population. A chacun de mes voyages, même organisé, j’essaie toujours d’entrer en contact avec les gens : c’est enrichissant sur le plan humain. J’ajoute que ouvrir un blog est aussi le risque d’être lu de gens pas toujours charitables ! Je ne parle pas pour moi… mais j’en connais qui ont eu de fâcheuses rencontres ! Bon début de soirée Bises

    1. Merci beaucoup pour ton témoignage! Les quelques Vietnamiens que je connais sont toujours très embarrassés quand on aborde la politique de leur pays…Pas facile de s’exprimer même quand on habite l’étranger ! Bises!

  3. Bravo pour ce billet Isabelle ! C’est en effet important de connaitre cette réalité et tenter d’agir comme on peut. Ces blogueurs vietnamiens ont beaucoup de courage et c’est terrible ce qui est arrivé à ton ancien étudiant. Merci de nous en parler; la conscientisation est déjà une première étape dans ce monde où on fait trop souvent l’autruche. Bises

    1. Je voudrais juste qu’on ait conscience que nos vacances cachent parfois une réalité humaine épouvantable. Je vois la photo de cet étudiant placardée sur mon lieu de travail chaque semaine et ça faisait longtemps que je voulais en parler… Bisous!

  4. Nous sommes sans cesse à nous plaindre de ceci, de cela… Pour ma part, je relativise. Autrefois, en 1976, j’ai fréquenté un jeune ingénieur moscovite diplomé nucléaire. Il avait fait part de ses doutes quant à une centrale qui allait faire parler d’elle quelques dix ans plus tard. Un jour, il a été arrêté et nous n’avons jamais plus eu de ses nouvelles. De Tchernobyl… si…
    Beau prix pour ce blogueur et bien mérité ! Et puis tu as raison, le Vietman pour nous est trop perçu comme destination de rêve…
    Bisous et bonne soirée

  5. C’est un beau billet et je pense que lorsque l’on visite un pays, il y a certaines choses à ne pas oublier.
    C’est terrible pour cet étudiant et j’admire son courage car il a agit en connaissance.

  6. Il existe encore tant et tant de pays si riches culturellement qui bride la liberté de leurs habitants. C’est effrayant..
    Courage à ton ancien étudiant et à tous ces blogueurs opprimés partout dans le monde.

  7. Votre billet et témoignage est bouleversant ! Il est vrai que le Vietnam est surtout une destination touristique et on ne connait pratiquement rien sur la situation politique de ce pays. D’ailleurs, est ce que les médias en parlent ?
    Un blog peut donc être autre chose qu’un passe temps, il peut représenter un engagement risqué.
    Alors gardons une humilité et modestie par rapport à nos petits blogs, par contre essayons de soutenir ceux qui osent !
    Armelle, terrible votre témoignage !

  8. Ton billet fait froid dans le dos ! je salue de tout coeur tous ces bloggeurs qui osent s’exposer dans des pays qui, de loin, semblent paradisiaques, mais qui sont si dangereux pour les autochtones. J’espère que tu nous donneras des nouvelles de ce jeune ingénieur dans les mois à venir. Bisous Isabelle.

  9. Tu soulèves un sujet très important. Le blog et le web en général permet de transmettre de l’information (info & intox) à un niveau impensable il y a 20-30 ans. Certains l’utilisent justement pour faire valoir plus que leurs talents culinaires ou artistiques ou leurs « aventures » du quotidien; et c’est tout à leur honneur. ils sont aujourd’hui ce que certains écrivains ont été dans le passé. Nous avons accueilli une chinoise milieu des années nonante qui venait faire sa thèse ici pour obtenir un meilleur emploi. Une année passée sous notre toit, quelle expérience inoubliable et nous sommes restées amies. Une fois, je l’ai accompagné en voyage à Londres et elle avait repéré dans une librairie un livre interdit en Chine (Les Cygnes sauvages, je pense) Elle était toute enthousiaste, je voulais lui offrir mais elle m’expliqua qu’elle n’oserait jamais le mettre dans sa valise pour le retour; tellement elle avait peur des répercutions. Je n’arrivais pas à comprendre (j’avais 16 ans aussi) et elle était terrifiée rien que d’y penser!
    On a aussi assisté à une scène à l’aéroport en la déposant, elle était livide la pauvre, peur des représailles. Cela fait réfléchir!

    C’est dramatique ce que ton élève a vécu et vit encore, et il n’y a rien que l’on puisse faire si ce n’est rendre plus de personnes conscientes. C’est aussi ça l’objet d’un blog: informer, conscientiser, pousser la réflexion plus loin.
    Parfois, j’évite certains sujets ou j’essaie de les présenter de façon non agressive avec des pistes de réflexion qui n’attaquent personne, tout en essayant de conscientiser. Pas toujours évident. Alors sur des thèmes politiques par ex et dans certains pays…

    Et sans rentrer dans les détails, il faut aussi réaliser que ça n’arrive pas qu’ailleurs. J’ai travaillé sur un « cas » qui faisait l’objet d’un procès à mes débuts de thérapeute, et je peux te dire que si ça touche à certains milieux bien positionnés, ça ne plait pas et on essaie de te faire peur. Finalement le procès n’a jamais abouti, comme par hasard, mais j’ai pu aider une des personnes concernées et je me dis qu’au moins c’est quelque chose.

    Idem aussi lors de la publication du livre « Libres! », les fondateurs m’ont bien préservée mais j’étais la plus attaquée parait-il. Certains ont reçu des menaces. Va t’en savoir…

    Pour en revenir aux pays où l’on voyage en toute insouciance, c’est une réalité en effet. Perso, je ne voudrais pas aller dans ce type de pays et parader dans un hôtel 5 étoiles où on offre TOUT pour éviter que tu ne sortes voir CE QUI SE PASSE VRAIMENT en dehors des beaux et HAUTS murs blancs! Si j’y vais, je veux voir comment on y vit et participer à ma façon.

    Bravo pour ton article et toutes mes pensées de courage pour cet étudiant et sa famille! Bisous

    1. Je t’en prie, au contraire, merci beaucoup pour ton témoignage! Je suis aussi un peu agacée par beaucoup d’articles sur des vacances low cost dans des pays où l’on va avant tout pour se dorer la pilule sans quitter son hôtel et sa piscine… Voilà, c’est dit! Bises! 😉

  10. je pense que l’on doit savoir voyager intelligent d’une certaine manière: voyager sans me soucier des autochtones n’aurait aucun intérêt en ce qui me concerne ! Maintenant, je ne pense pas leur être d’une grande utilité mais je n’ai jamais joué l’autruche!

    1. Je pense que pour la plupart nous nous préoccupons aussi des gens lorsque nous allons à l’étranger, heureusement ! Mais j’en connais aussi qui n’en ont rien à faire et ça m’attriste beaucoup…

  11. Cette discussion est très intéressante. Je me souviens être allée en Tunisie (avant le printemps des libertés) c’était en 2009. Nous nous sommes déplacés en bus, à pied, et on est allé à Kairouan dans un bus brinquebalant au milieu de femmes et d’étudiants ravis de pouvoir discuter avec des Français, qui abordent spontanément. J’ai beaucoup aimé tous ces échanges avec des personnes qui ne demandent qu’à connaître autre chose. Idem quand j’ai voyagé à Madagascar il y a plus longtemps.

  12. je pense que tu m’en apprends pas mal !! je pense aussi à la destination touristique lorsqu’on me parle du Vietnam… je suis conditionnée je l’avoue. As-tu réussi à avoir des nouvelles de ton ami ancien étudiant ?

  13. Nous oublions effectivement trop souvent que derriere certains pays , dits exotiques et paradisiaque , il y a des dictatures et des régimes militaires … et malheureusement, je crois que c’est plus ou moins le cas de beaucoup de pays d’asie …

  14. Article très intéressant
    Il me rappelle une amie vietnamienne rencontrée par hasard à landevennec l été dernier
    Une fille exceptionnelle extrêmement gentille ,elle passait des vacances chez les moine
    elle a prononcé ses voeux au mois d octobre dernier et m à envoyé des photos de la cérémonie la bas au Vietnam,très émouvant
    Elle est retournée dans son pays pour cela et avait passe 7ans à Paris pour des études de théologie
    Je pense qu elle s occupe d enfants et diverses activités
    Elle chante et danse très bien aussi
    C est une fille super
    Je communique avec elle de temps en temps
    Bises et à bientôt

Laisser un commentaire