Des Sanderling à Lancieux

Facebooktwittergoogle_pluspinterestinstagramFacebooktwittergoogle_pluspinterestinstagram

Ca nous a fait tellement de bien de passer quelques jours dans les Côtes d’Armor en décembre que nous avons remis ça avec une petite journée à la mer ce dimanche.
A Rennes le temps était plutôt maussade lorsque nous avons pris la route le matin mais au fur et à mesure que nous approchions de la côte les nuages disparaissaient et en début d’après-midi il faisait un temps quasi printanier (même si les températures restaient plutôt froides). Passer un après-midi à la plage sous un ciel bleu azur avec le bruit des vagues… voilà ce que nous avons fait. Pendant que Canaillou creusait des trous avec son papa, j’arpentais la plage en prenant des photos. La mer était calme et il n’y avait pas le moindre kite surf à l’horizon… Et puis je les ai vus… les bécasseaux sanderling ! Alors je sais, dit comme ça, ça ne fait pas forcément rêver et je préfère d’ailleurs le nom anglais de ces oiseaux, sandpipers.Je ne les avais jamais vus avant sur la plage de Lancieux, mais je me rends compte que j’ai aussi dû passer des heures sur cette plage sans vraiment voir tout ce qui s’y passe. C’est grâce à mon appareil photo que je me suis mise à faire vraiment attention à la vie de la plage, surtout hors saison car beaucoup d’oiseaux sont effarouchés par la foule, ou alors ne sont là qu’en hiver. Le zoom est très utile pour observer les oiseaux !C’est ainsi que j’ai aperçu hier ces adorables oiseaux, bien plus petits que les mouettes et les goélands, moins spectaculaires que les aigrettes garzettes, et moins bavards que les huîtriers que je vous ai déjà montrés sur le blog. Ces Sanderling ont apparemment décidé de passer l’hiver en Bretagne !Vivant en groupe, ils passent une grande partie de leur temps à chercher de la nourriture au bord de l’eau. C’est en plongeant la tête dans l’eau qu’ils pêchent les coquillages qui remontent à la surface quand la marée monte. Ne souhaitant pas être complètement trempés à chaque vague, ils effectuent un ballet de va-et-vient assez drôle à observer.Vous avez d’ailleurs peut-être vu le court-métrage que Pixar leur a consacré, Piper ? Le voici :

Et voici aussi ma version (même pas peur de mettre en ligne ma vidéo après un film Pixar…), vous constaterez qu’ils passent leur temps à courir pour éviter de se faire attraper par les vagues !

Les Sanderling sont une espèce protégée et je suis ravie d’avoir pu les observer. J’espère que les photos vous ont plu et vous souhaite une excellente semaine.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

27 réflexions sur “Des Sanderling à Lancieux

  1. Qu’est-ce que c’est mignon ! J’aimerais tellement pouvoir reconnaître plus facilement la faune et la flore, mon grand regret c’est de n’avoir jamais appris cela… à part des rouge-gorge, des pies, des hirondelles et tous les oiseaux facilement reconnaissables, je suis d’une ignorance totale concernant les espèces d’oiseaux en général. Ce n’est qu’en photographiant un jour une aigrette garzette que j’ai d’ailleurs eu connaissance de leur nom ! Et bien que ce ne soit pas une culture générale « utile » pour la vie de tous les jours, je trouve pourtant que c’est essentiel de faire attention à la nature. Un simple exemple, ce serait pour reconnaître les champignons en forêt ! A part les girolles, les cèpes et les trompettes de la mort, je ne prends jamais le risque d’en cueillir d’autres de peur qu’ils ne soient pas comestibles, et si ça se trouve je passe à côté d’une bonne poêlée forestière hihi ! En tout cas bravo pour ces jolies photos et cet article éducatif, et puis même si le court-métrage de pixar est très poétique, toi au moins tu as le live action ! 😀

    1. Tu sais, je ne connais leur nom que parce que j’ai cherché sur Internet ! Du coup j’apprends plein de choses…mais je dois dire que je suis moins motivée par les champignons… 😀 Bisous !

  2. J’ai appris le nom des rongeurs grace aux cadeaux ramenés par Mppet 🙄 LOL
    J’ai appris a observer la nature en me baladant avec Muppet; on est au calme, on marche lentement, elle s’arrête, renifle et moi j’observe, apprends et… fais des photos.
    Le film Pixar est archi cute <3, ton film est extra. Je lisais ton billet en me disant; elle aurait du faire un film, pour qu'on les voit se déplacer au rythme des vagues et hop tu le mets en fin d'article 😀 Merci!
    Belle soiree et bonne semaine. Bizzz

    1. La vidéo est vraiment drôle, c’est vrai ! L’été les chats nous ramènent aussi des trophées (des mulots, des musaraignes, il m’est arrivé d’en sauver et de les remettre dans le champ d’à-côté !). Bisous !

  3. Merci de ce joli et instructif post c’est ressortissant une journée à la mer en hiver …On en voit aussi par ici en bandes sur les vagues de la baule je me demandais ce que c’était car ils sont plus petits que les goélands et les mouettes … bises

    1. Je n’en avais jamais vu (ou je n’avais pas fait attention…) mais j’ai tout de suite pensé au court-métrage de Pixar, c’est comme ça que j’ai retrouvé le nom de ces oiseaux. Bises !

  4. C’est adorable ! Tes photos sont parfaites, quelle belle lumière ! Tu as retouché qqch ou pas ?
    La vidéo m’a fait sourire. Ils sont intelligents ces oiseaux, ils semblent avoir bien compris comment affluent et refluent les vagues…
    Bonne soirée,
    Aglaé

Laisser un commentaire